vendredi 30 septembre 2016

# jour19 # jeudi 29 septembre

Le 

#jour 19 # jeudi 29 septembre
Une nuit dans le bateau à 8 h on débarque à Melilla, et c'est toujours l'Espagne juste sur 4 km car arrive la frontière et la c'est du sur-naturel photos interdites on est dans une porte d'immigration implanté au Magreb. Nos trikes solaires sont un bon passeport, en une heure on est à Nador et c'est une ville frontière qui grouille, François ne traine pas en ville, un peu de change,un N• de tel pour moi, avec 20 dh soit moins de 2€ je repart avec une puce et de la 3/4G à gogo.....
On quitte rapidement la côte vers Selouane ou on se restaure léger après deux verres de menthe.
On decouvre un autre monde pour la circulation mais c'est cela le Maroc, il faut faire attention même aux plaques d'égout! De l'essence vendue en vrac! Des routes de traverses qui ressemblent plus a des chemins! On fait des course pour le bivouac du soir quand on s'aperçoit que le porte bagage alu de François est cassé, on roule jusqu'a Hassi Berkane pour réparer.
On trouve tout au Maroc sans rendez-vous en deux heures la réparation est effectuée. De ce temps le ciel est devenu noir un vent fort c'est levé et un Marocain qui parlait très bien notre dialecte nous propose l'hospitalité pendant que je change mes plaquettes (8000 km) François va visiter. Et il me dit ce n'est pas en France qu'un Français prêterais une maison à deux Péquins ils nous ont même apporté a manger , comme quoi l'hospitalité n'est pas un vain mot les photos sont plus parlante.
Petite étape mais gros entretient notre route avance vers Ouarzazate en savourant le bonheur de traverser le Maroc en trike solaire