mardi 7 avril 2020

le civid-19 ses bons côtés

je n'avais jamais le temps et grâce au confinement,
 je viens de réaliser avec les moyens du bord un jardin
 qui va s'inspirer de bac de permacultue.

on me donne du bois de pin car cette terre du larzac va être remise en culture 
changement d'essence d'arbre 

creation de 6 bacs dans une pelouse au repos depuis  20 ans 
livraison du fumier pour l'hivers prochain ,entretient naturel, 100% gagnant
le 6 avril  jour 20 du confinement premier semis et plantation

un peu d'eau de pluie et je vais laisser agir le temps 




jeudi 2 avril 2020

J18 du confinement Salvator descend de la table d'opération


J’ai finit la « remontée alimentaire » entre soupe et salades en forme coeur, juste le plaisir des yeux tout en les savourant avec un filet d’huile d’olive et des baguettes(chinoises).
J’en ai profiter pour avancer sur Salvator.
Il commence à prendre forme, la difficulté consiste à pouvoir travailler avec les moyens du bord. Le covid-19 aura laissé des traces sur Salvator. Je termine une partie de la structure avec des ferrailles que je glane. Il faut s’adapter et avancer ou mon projet est arrêté.
Je viens de passer la première couche de peinture et je me sent bien.
Mon jeûne lié à cette situation inimaginable début mars, m’aura permi d’avancer et de trouver des solutions qui me surprennent moi même.
Je pense en ce moment à tous ceux qui sont en première ligne pour sauver des vies, continuer la chaîne alimentaire, ou par du bénévolat et ainsi permettre la survie à l’humanité, en attendant que se mette en place la troisième révolution planétaire.
Je viens d’ouvrir un page facebook ( la troisième révolution) ou je partage des solutions pour l’avenir. J’analyse aussi des causes qui nous ont mené dans c’est impasse. On est a l’aube d’un nouveau monde construisons ensemble sans blâmer les responsables car on y a tous plus ou moins contribuer par nos choix.
À nous de dessiner notre avenir.






 

mardi 31 mars 2020

Covid-19 une prison sans barreau l'occasion de jeûner 10 jours



le mois de mars 2020 marquera a jamais l'entre dans le nouveau monde
Voyager autrement était pour moi une distraction avec mon vélo solaire.

Vivre autrement je le pratiquais du mieux que je pouvais ,
Cela fait 14 jours que l’on vit tous dans une prison sans barreaux .
Personne ne l’avait même rêvé, ceux qui en parlaient été des illuminés.
Et nous y voilà on à plus l’heure, on a le temps. Je remercie encore tous ceux qui sont en premières lignes pour faire tourner le monde, ils prennent des risques au péril de leur vie,pour un monde meilleur.
On est a un accouchement et c’est douloureux pour la maman, et quand on entend les cris tout le monde est heureux , mais le bébé lui vient de faire sont entré dans un monde qui n’est pas simple.
Se sera à nous de l’élever avec des bons repaires pour un monde meilleur pour la planète et ses habitants.
Je viens de rompre mon jeûne au 10 éme jour. J’ai écouter mon corps qui me le demandait. Je suis depuis aujourd’hui dans la remontée alimentaire pendant trois jours et progressivement je vais écouter mon corps et lui donner ce qui lui faut, sans excès que des légumes chauds ou froids.
Les protéines se sera pour le premier avril.
J’ai retrouvé un bonheur à préparer une soupe, toucher les légumes, Peller des pommes pour une compote .
Bien sur, le tout cuit au solaire. Depuis 3 ans j’avais fait la démarche de vivre et voyager autrement avant qu’un virus ne l’impose à tous les terriens.
Salvator va bien, je m’occupe de la partie arrière et les solutions arrivent naturellement . Salvator aura une remorque, trop de porte à faux aurait pénalisé l’équilibre des masses.
La suite en images comme vous en avez l’habitude.

jeudi 26 mars 2020

la naissance du nouveau monde

Par ces temps de pandémie qui vont modifier
 à jamais notre futur Salvator prend forme 
il a maintenant un visage,
 avec un coeur qui est le drapeau du nouveau monde.










jeudi 19 mars 2020

le 21 Mars 2020 premiers tours de roues

Histoire gardera en mémoire ce mois de mars 2020
comme le passage vers une nouvelle société. 
Beaucoup d'humains sont face à des situation inédites,
 impensables il y a même quelques jours
Ce "coroma-19"est la fin d'une façon de vivre et un nouvel espoir pour la planète 
ce n'est pas grâce à lui que Salvator à fait les premiers tours de roues.

L'histoire de ce projet  a démarré au Spezi 2018
24 mois de gestation
et le confinement obligatoire 
la motive a faire ses premiers tous de roues 
et je pense un certain temps encore avant que salvator
soit dans sa version définitive.
et comme c'est un prototype 
il ne cessera d'évoluer avec le temps


samedi 7 mars 2020

des nouvelles de Salvator

Dans la vie, il faut réfléchir longuement, mais à juste raison
le projet d'un Salvator à 5 roues n'est pas raisonnable,
mon ami Dali trouve que c'est comme le CHOCOLAT
cela fait deux ans que Salvator ère dans mon garage
la table d'opération est libre et j'ai pris rendez-vous avec le chirurgien.
si tout se passe bien la pose d'une prothèse articulée est  programmée
prochaine images du Salvator ressuscité. 
CAR J'EN AI UNE ENORME ENVIE





l'ancien train arrière va sans toute servir à faire
une remorque électrique autonome pour glaner du bois

lundi 24 février 2020

l'hivers indien au mont Aigoual

Cela  fait  deux ans de suite que je fais une boucle au mont Aigoual en février .
En 2019 c'était le 28 février une journée magnifique , je n'avait pas pu faire le balcon de l'Aigoual
2020 il ne reste de la neige que dans les fossés bien à l'abris du soleil.
certain diront que c'est un hiver doux le plus doux.
je pense que c'est une preuve du réchauffement climatique
une belle boucle de 165 km (204 en 2019)  avec un bon dénivelé
un grand bol d'air frais dans une nature assez préservée