jeudi 29 septembre 2016

# jour 18 # mercredi 28 septembre

# jour18 # mercredi 28 septembre
La différence entre un voyageur et un aventurier c'est la date du retour et ce matin on était incertain sur notre départ pour Melilla mais François savait que l'on prendrais le bateau d'Almeria à 23h59
départ de Braza pour traverser une chaine de montagne, on ne savait pas ou se situé le point le plus haut.A Seron on attaque la montée sous la pluie et 16 km a 7,5% on pensait être au bout et non 4 km plus loin le col Ramal à 1800 m le tout dans le brouillard. Et non il nous à fallut encore grimper 200 pour atteindre le col Vente Luisa a 1970 m (2004 au gps de François). Et la le grand bonheur devant nous plus de 1000 m de descente ,(on venait de les faire en 3 h)avalaient en 30 minutes une pointe à 68 km/h,l'ensemble pèse  plus de 150 kg et les freins étaient très chaud mais performants.
Un bon repas à Gerbal il est 16 h il nous reste 45 km pour embarquer.l'autovia étant interdite aux vélos un plan B par une ancienne route très belles qui traverse des décors de cinéma on arrive à Almeria au coucher du soleil,on traverse les ramblas par les pistes cyclables que du bonheur de découvrir la côte Espagnole sous c'est angle.
1860 km de Rodez à Almeria
La plus grosse étape de 128,8 km ,plus de 2000 mètres de D+ et 3 cols.
ce soir on dort dans un lit (une couchette) depuis 18 jours cela est appréciable.
A 8 h au port au Melilla, enclave espagnole on attaquera le périple Marocain